Décompte Elliottiste sur Dow Jones

Logo blog 1

Drapeau francais Décompte Elliottiste sur Dow Jones

 

Comme je l'ai écrit dans ma newsletter indicielle cette semaine (W07), le décompte elliottiste qui avait été mis en avant depuis le début de ce mouvement baissier pourrait être remis en cause.


J'explique également que le renversement d'une tendance et donc le début d'une nouvelle est souvent difficile à décompter, les marchés étant erratiques. Il est bien évident que vouloir inverser une aussi longue  tendance haussière demande aux opérateurs / investisseurs une certaine conviction notamment d'ordre macro économique. Or pour l'instant, la récession annoncée n'apparaît finalement pas aussi évidente dans l'immédiat notamment du point de vue américain. Il  en est tout autre en ce qui concerne l'Europe.


Enfin, en restant fidèle à mes convictions de long terme, j'ai toujours eu une certaine réticence à utiliser les vagues d'Elliott. Je considère que c'est un outil intéressant pour donner une vue très globale d'une tendance de marché, surtout  pour déterminer un possible point de renversement. Dans le cas de cette longue tendance haussière affichée depuis mars 2009, réussir à décompter les vagues de mouvements élliottistes a permis de déterminer le top de marché en 2018....mais qui reste à valider.


Car là est le problème avec ce type d'analyse : tout décompte demande confirmation mais comme cela se fait sur du long terme, il n'est possible d'affirmer qu'un décompte est correct que lorsqu'il est terminé...ce qui n'est pas très utile pour prendre position vous en conviendrez. Le risque est grand de regarder passer le train sans y participer...


Je rajoute que bien qu'il y ait des règles strictes à respecter, il existe également un bon nombre de configurations très particulières qui en font un outil d'analyse très subjectif et finalement peu fiable pour la prise de décision quant à un investissement de moyen / long terme.


A travers les graphiques hebdomadaires suivants sur le Dow Jones, je vais essayer de vous montrer quelle type de réflexion s'applique sur ce système d'analyse.


Je commence par une vue globale mensuelle :

Elliot1

Le décompte haussier est clair en 5 vagues qui se décomposent en 3 vagues impulsives (1-3-5) et 2 correctives (2-4).


Allier l'Ichimoku avec un décompte élliottiste permet de valider les vagues. En effet, une vague corrective c'est à dire contraire à la tendance de fond ne sera activée/validée que sur cassure inverse de la Kijun puisque c'est cette droite qui donne le signal de tendance.


Sur cet indice, la vague 2 a bien cassé la Kijun (droite bleue) de même que la vague 4. Il y a donc bien eu un signal inverse.


Maintenant si vous regardez le possible sommet, il faudra que l'indice casse la Kijun mensuelle afin de donner un signal inverse c'est à dire valider le renversement de cette tendance haussière. Ce qui n'est pas le cas en ce mois de février. La Kijun a tenu en support en décembre malgré les ventes massives ainsi qu'en janvier.


Et en février, les prix restent pour l'instant au-dessus de la Tenkan (droite rouge).


Ce marché n'a absolument aucune configuration baissière. Ce mouvement baissier s'apparente pour l'instant et sur cette Ut à une correction avec test de la Kijun qui confirme toujours la tendance haussière puisqu'elle n'a pas été cassée en clôture.
Les questions, qui je ne vous le cache pas sont l'occasion de débats "houleux" parmi les élliottistes que je rencontre, sont : "le top définitif est-il bien fait ?" et "où se trouve le sommet 5?"


Finalement cet indice ne serait-il pas en train de construire un triple top ?


Avoir labellisé ces vagues ne nous avancent pas beaucoup sur la suite de l'évolution de marché. Cela nous permet juste de dire que ce long mouvement haussier arrive à son terme et qu'il "travaille" un renversement de tendance pour les mois à venir.


Passons maintenant en hebdomadaire afin d'affiner ce décompte de cette dernière vague 5 de sommet potentiel sur les fractales inférieures (chiffres rouges):

Elliot2

Graphique 2 - UT Hebdomadaire

Ce décompte est une possibilité. Certains analystes envisagent que la Vague 4 se serait terminée en fait sur le test de la Kijun mensuelle (verte) en décembre et que l'indice serait en voie de construire la vague 5 ce qui signifierait que la vague  5 terminale ne serait pas faite > soit on aurait une 5 tronquée sous forme de double sommet, soit l'indice pourrait faire de nouveaux plus hauts.


D'un point de vue Ichimoku, tant que les prix seront au-dessus du nuage, la tendance restera haussière et l'on pourra effectivement envisager une reprise de plus grande ampleur si la Lagging Span repassait au-dessus de ses prix.


Actuellement la tendance est donc haussière à long terme (UT mensuelle) et moyen terme (UT hebdomadaire) mais le momentum faiblit.


Maintenant je reviens sur les hypothèses de décompte sur le mouvement baissier en cours qui ont été avancées ces dernières semaines :

Elliot4

Graphique 3 - UT journalière

L'idée était que l'indice construisait une vague impulsive baissière en 5 temps et que le mouvement haussier en cours serait une vague 4. Deux éléments reposant sur cette supposée vague 4 laissent à penser que ce scénario ne serait pas valide d'après les règles élliottistes:


- une vague 4 ne peut pénétrer dans le territoire de la vague 2 en clôture de bougie > ici elle est largement à l'intérieur...


- les retracements combinés des vagues 2 et 4 doivent faire 100%. La vague 2 a retracé 76.4% de la vague 1 (pointillés noirs) ce qui aurait dû donner un retracement de 23.6% de la vague 3 pour la vague 4. Or celle-ci a déjà retracé plus de 78.6% ( pointillés rouges). Ce décompte n'est donc pas possible.


Il faudrait donc plutôt envisager un scénario de type A-B-C (graphique ci-dessous) dans le cas d'une configuration en "leading expanding diagonale"...mais chaque vague doit se faire en 3 temps. Or cette possible
A en cours affiche 5 mouvements. On se retrouve donc à nouveau dans une impasse ou tout du moins devant un doute.

Elliot4bis

Graphique 4 - UT jounalière

En oubliant Elliott, l'analyse est plus claire > un point bas manifeste a été fait sur le bas de la fourchette d'Andrews (correspondant au test de Kijun mensuelle) et l'indice a rebondi jusqu'à franchir le nuage journalier. La cassure de 25526 en clôture de bougie, correspondant au haut du nuage (SSB) au-dessus de la Lagging Span (droite noire) voire de la borne haute de la fourchette donnerait un signal haussier fort avec un retour probable vers le dernier point haut. C'est une hypothèse qui s'affinera avec l'évolution du marché. Mais il est tout à fait envisageable qu'une correction se fasse avec comme objectif la médiane intermédiaire.


Vous noterez que la Tenkan assure un support parfait à cette hausse.

Revenons maintenant à la possible évolution de l'indice sur long terme en plusieurs scénarios:

Elliot5

Graphique 5 - UT hebdomadaire

Sur ce graphique hebdomadaire, mieux adapté à la stratégie de long terme que le journalier, un scénario en A-B-C-D-E est envisageable. L'indice serait alors dans la vague D qui se déroulerait en 3 temps comme les vagues A-B-C précédentes. Les bougies Heiken Ashi permettent de mieux voir les sous-vagues.


La vague A démarre ici sur le premier sommet (fin de vague 5 potentielle).


La deuxième hypothèse (graphique 6) démarre la vague A sur le deuxième sommet ce qui signifie que l'indice serait dans une vague B avec une possible correction à venir dans les semaines prochaines. La droite en pointillés rouges représente la Lagging Span qui suit donc la même évolution que les prix.

Elliot6

Graphique 6 - UT hebdomadaire

En superposant le nuage mensuel (graphique 7) j'ai repositionné mes flèches de prix (bleu) en fonction des possibles mouvements de la Lagging Span (flèches rouges) par rapport aux supports/résistances qu'elle pourrait rencontrer.

Elliot7

Graphique 7 - UT hebdomadaire

Ensuite j'ai matérialisé la zone d'objectifs théoriques pour cette grande vague IV corrective de long terme en respectant la règle selon laquelle une correction de vague IV retourne sur le niveau de la vague 4 de fractale inférieure.  

Elliot8

Graphique 8 - UT hebdomadaire

Ce qui reste possible sur cette hypothèse, cette zone d'objectifs se trouvant juste en-dessous de la médiane de la fourchette d'Andrews haussière de long terme.

Elliot9

Graphique 9 - UT hebdomadaire


Sur le graphique 9 ci-dessus j'ai rajouté  l'extension Fibonacci des vagues A-B, ce qui donne un point C possible sur les 138.2% sur le même niveau que la droite de tendance baissière et le haut du  nuage mensuel pour la Lagging Span. C'est une confluence de niveaux intéressante. Enfin, une autre zone de confluence apparaît sur les 161.8% avec la médiane de long terme et le haut de la zone d'objectifs pour donner le possible point E. La Lagging Span se trouvera exactement sur ces deux niveaux.


Dans ce cas j'ai donc envisagé les mouvements possibles avec la Lagging Span que j'ai projetés sur les prix (droites pointillés rouges vers droites bleues)


Sur le graphique suivant 10, avec les droites de prix bleues, j'ai fait descendre la vague C sur les 161.8% d'extension Fibonacci suivi d'une vague D qui remonterait tester le bas du nuage mensuel (SSB) ce qui est un test classique de cassure de nuage en Ichimoku.

Elliot10

Graphique 10 - UT hebdomadaire

Le point E irait alors chercher la médiane intermédiaire de canal inférieur de la fourchette d'Andrews soit le bas de la zone d'objectifs (rose).


Par contre l'hypothèse suivante (graphique 11) qui envisagerait le test de la borne basse de la fourchette d'Andrews paraît improbable (sauf crash)  car la zone d'objectifs serait largement dépassée et (non montré sur le graphique) enfoncerait le sommet de la vague 1 de la tendance haussière précédente ce qui est impossible d'après les règles élliottistes.


Pour terminer, voici  une autre hypothèse d'un mouvement correctif en A-B-C et non en A-B-C-D-E mais qui donnerait cependant le même objectif final pour cette correction de long terme.

Elliot11

Graphique 11 - UT hebdomadaire

L'indice serait alors en train de construire la grande vague B qui devrait se faire en 3 temps.
On retrouve la même idée que sur le scénario en A-B-C-D-E exposé précédemment, seule l'appellation change.
L'incertitude majeure immédiate réside dans le mouvement haussier en cours > jusqu'où montera-t-il ? la réponse à cette question validera ou non le scénario baissier évoqué.
Pour résumé d'un point de vue Ichimoku, la validation de ce marché baissier de long terme viendra d'un premier signal donné par la cassure en clôture de la Kijun mensuelle et définitivement actée par le passage des prix sous le nuage mensuelle. Nous aurions bien alors un renversement de tendance de long terme. La zone rose serait alors l'objectif ce cette baisse.


CONCLUSION


Les hypothèses présentées ici sont le fruit de ma réflexion et de mes discussions avec des Elliottistes chevronnés  professionnels.


Nous sommes dans l'ensemble d'accord sur le fait qu'il est difficile d'établir un décompte "fiable" en ce début de renversement de tendance, ce dernier étant cependant bien déterminé mais encore dans sa phase de "jeunesse".


Il est donc préférable, et c'est ce que font les gestionnaires de fonds que je rencontre régulièrement, de s'appuyer sur des techniques d'analyse plus faciles à appréhender mais surtout plus aptes à donner un "timing" précis dans la gestion des positions.


Sur les graphiques de cette étude j'ai positionné des ratios de Fibonacci, des droites de tendances classiques, des fourchettes d'Andrews et bien sûr l'Ichimoku. Ce sont de mon point de vue les outils les plus pertinents et les plus fiables à utiliser dans cette configuration de marché.


En recherchant ainsi les zones de confluences, les objectifs apparaissent plus nettement. Bien évidemment, ce ne sont que des "zones", les prix pouvant faire des excès.


L'Ichimoku s'appuyant sur des règles simples mais incontournables a le mérite de donner clairement les supports et les résistances mais surtout de valider/invalider des signaux de renversement de tendance de court terme comme de moyen terme.


Sur l'exemple du Dow présenté ici, le franchissement de la Kijun mensuelle courant décembre donnait une sérieuse alerte concernant la fin de cette tendance haussière mais la bougie de clôture de ce même mois au-dessus de cette même droite invalidait ce signal, confirmé par la bougie haussière de janvier.


Cette Kijun mensuelle est donc la droite à surveiller pour les prochains mois. C'est elle qui nous validera le possible "bear market" annoncé.


A plus court terme, on se focalisera sur la Kijun et le nuage hebdomadaire. Pour l'instant l'indice est repassé au-dessus du nuage > il est donc techniquement haussier à moyen terme. Ce qui n'exclut pas des corrections de court terme, ce que j'envisage dans mon scénario en 5 vagues. Vous noterez que sur le graphique 10 j'envisage une correction qui traverserait  le nuage afin d'aller tester la Kijun hebdomadaire (bleue) avant de remonter terminer cette vague B. Un excès baissier vers la Kijun mensuelle n'est pas impossible. Ce serait alors une information importante qui serait donnée quant à la validité de cette hypothèse.


Mon conseil est donc d'utiliser des outils non subjectifs qui vous donneront des niveaux clairs et "sûrs" afin d'intervenir au mieux dans les marchés.


Quant les hypothèses sont multiples, le doute s'installe et les décisions sont d'autant plus difficiles à prendre.


En un seul adage : "Keep It Simple, Stupid"....

PS : je m'excuse par avance auprès des élliottistes convaincus mais je reste fidèle à mes convictions d'analyste technique et d'intervenante sur les marchés, renforcées par l'engouement que manifestent certains élliottistes de plus en plus nombreux que je côtoie puis forme à l'Ichimoku  depuis quelques années.

 

×