Utilisation d'un graphique de performance relative

UTILISATION D'UN GRAPHIQUE DE PERFORMANCE RELATIVE

Ce genre de graphique qui permet de comparer les forces relatives entre les devises est un outil qui peut être utilisé soit pour chercher des opportunités de trade soit afin de mieux comprendre le mouvement des éléments d'une paire de devises. Les 4 exemples ci-dessous vous en expliquent la lecture.

  • EXEMPLE 1: AUDJPY (I)Perfrelativegraphique 1

Imaginons que j'ouvre mon graphique sur cet actif. Je constate que les prix sont en train de casser la Tenkan à la hausse après un probable double point bas.

Une cassure avait déjà été tentée la veille mais invalidée en clôture.

Si cette nouvelle cassure était confirmée, une belle opportunité se présenterait avec comme objectif la Kijun hebdomadaire (droite verte).

Je vais donc regarder un graphique de performances afin de savoir quel est l'élément de la paire qui provoque ce mouvement et s'il peut être pérenne.

Perfrelativegraphique2

Graphique de performance USD - JPY - AUD / H4

 

L'AUD est bien haussier (droite grise en bas) et le JPY semble vouloir se retourner après avoir potentiellement formé un double point haut. Il est trop tôt pour l'affirmer. Ce pourrait n'être aussi qu'une correction à plat.

Mais la hausse constatée sur le graphique de la paire AUDJPY semble valide.

J'affine donc cette bougie journalière en descnedant sur H4 afin d'entrer en position.

 

Perfrelativegraphique3

Ce n'est hélas pas possible pour l'instant : les prix sont coincés (neutre) entre la Kijun en support et le nuage en résistance mais surtout la Lagging Span n'a pas franchi sa Kijun ne validant donc pas la hausse.

On ne pourra être confiant sur un achat que lorsque la Lagging Span aura également passé ses prix et pénètrera le nuage. A surveiller donc.

Sur ce même graphique de performance, j'observe également que l'USD pourrait reprendre sa hausse après correction. Quant est-il alors de la paire USDJPY ?

La paire est bien haussière. Mais là aussi, les prix sont neutres coincés entre la Kijun hebdomadaire en support et le nuage hebdomadaire en résistance.

Il n'est donc pas possible d'entrer une position.

Perfrelativegraphique4

  • EXEMPLE 2 : AUDUSD

Je compare maintenant l'AUD et l'USD.

Perfrelativegraphique5

Graphique de performance AUD - USD / H4


 

Les deux devises sont haussières mais avec la pente de l'AUD plus forte que celle de l'USD. La paire devrait donc être haussière.

Perfrelativegraphique6

C'est bien le cas sur le graphique de la paire.

 

  • EXEMPLE 3 : CHFJPYPerfrelativegraphique7

Graphique performance CHF - JPY / H1

Sur le graphique de performance ci-dessus, le JPY et le CHF sont tous les deux haussiers. On pourrait donc s'attendre à ce que la paire CHFJPY soit haussière. Hors en regardant le graphique ci-dessous, on constate qu'il n'en est rien. La paire est baissière.

Perfrelativegraphique8

 

Ceci est dû au fait que la pente du JPY est plus forte que celle du CHF. Comme elle se trouve au dénominateur, cela veut dire que celui-ci augmente plus vite que le numérateur et donc le ratio baisse.

Lorsque l'on observe l'évolution relative des devises sur un graphique de performance il est impératif de bien faire attention à leur pente et non pas seulement à leur direction.


 

  • EXEMPLE 4 : AUDJPY (II)

Je surveille toujours cette paire (Exemple 1) qui semble vouloir faire un point bas après avoir testé pour la troisième fois la droite de tendance support. La cassure de la Tenkan est en cours ce qui donne une alerte haussière c'est à dire un premier signal de correction vers la Kijun journalière (bleu).

Perfrelativegraphique9

Je vérifie ce mouvement sur le graphique de performance.

Perfrelativegraphique10

Graphique de performance AUD - JPY / Daily

Et je constate que l'AUD est fortement haussier (gris) et le JPY tente une correction baissière légitime après un long mouvement haussier (Violet).

Cette paire est donc bien haussière.

Perfrelativegraphique11

Mais pour l'instant une correction est en cours avec la Tenkan comme objectif. Si celle-ci tient en support, il sera alors possible d'entrer une position longue avec comme objectif la Kijun journalière voire la Kijun hebdomadaire à quelques points au-dessus.

Le graphique de performance est utilisé ici pour confirmer une cassure de Tenkan mais comme nous l'avons vu , il est néanmoins nécessaire d'attendre la clôture de bougie afin de valider la cassure. Ce qui n'avait pas été le cas sur le premier exemple.

De même sur ce dernier exemple, la paire a rétrocédé sous la Tenkan une fois de plus.

Perfrelativegraphique12

C'est l'AUD qui a corrigé sa forte hausse vue sur le premier graphique de performance

Perfrelativegraphique13

Graphique de performance AUD - JPY / Daily.

Une correction qui de dessinait déjà sur le premier graphique H1 et qui a donc perduré toute la journée.

Perfrelativegraphique14

En conclusion, un graphique de performance relative est surtout intéressant lorsqu'on aura besoin de savoir quel élément de la paire provoque un mouvement. Mais ce sera toujours l'Ichimoku qui donnera la validation pour initier un trade.

Par contre , je ne m'en sers jamais pour choisir une paire car je n'aime pas trader ce que je ne connais pas. Si ce genre de graphique me donne une divergence importante entre deux devises dont je ne connais pas l'évolution d'un des  deux éléments, je ne prends pas le trade.

 

NB : Ce type de graphique est disponible gratuitement sur le site : https://www.mataf.net/en/forex/tools/currency-index